McDonald's. Prix de la communication d'entreprise 2009

Décidément, Les Ressources Humaines de McDo font une belle année 2009.

Après avoir remporté le prix du DRH de l’année (Hubert MONGON), McDo remporte le prestigieux Grand Prix Stratégies de la Communication d’Entreprise.

L’an dernier, Les 3 thèmes de cette campagne étaient :

– Egalité des chances

– Formation des salariés

– Bien être au travail

Cette année, l’objectif était de valoriser l’emploi chez McDo, en convainquant notamment les parents d’être fiers que leurs enfants puisse travailler chez Mc Do.

Cette campagne que je trouve très réussie, animée par des films publicitaires signés Jacques AUDIARD (pas mal quand même !) devrait avoir permis de briser le cliché d’une entreprise impérialiste aux méthodes managériales américaines plutôt dures.

En tout cas, les résultats sont probants : 78% des français pensent que Mc Do permet à ses employés de développer leurs compétences et 62% pensent qu’on peut y faire carrière. Des résultats respectivement en progression de 5 et 13% par rapport à l’année dernière.

Un enjeu d’image crucial pour Mc Donalds, qui emploie tout de même 55 000 personnes en France, et recrute 32 000 personnes par an en CDI.

Mac Donald's. Plus gros recruteur de France.

Mac Donald’s surfe sur la crise.

En proposant un petit rayon de soleil à bas prix à ceux que la morosité de la crise gagne, Mc Do s’envole.

Et avec lui les emplois.

Du coup, Mc Do sera en 2010 le plus gros recruteur de France avec 35 000 embauches.

Sur 58 000 salariés que compte l’entreprise en France. Cela signifie une rotation du personnel particulièrement importante (probablement 50% de turnover… j’imagine que l’effectif va tout de même augmenter).

80% des embauches seront en CDI. Si la plupart sont en temps partiels, ils vont tout de même représenter 15 000 temps pleins.

L’immense majorité sera embauchée dans les restaurants, à des postes d’équipiers. Une centaine de postes seront pourvus au siège et directions régionales. Et seulement 30 cadres, sont 10 jeunes diplômés.

Chez Mc Do, plus de la moitié des salariés sont des étudiants travaillant pour financer leurs études.

10% des étudiants continuent ensuite dans le groupe, à des postes de managers en général.

En tout cas, tel est l’objectif de Mc Do dont la promotion interne n’est pas un vain mot : 80 % des managers sont d’anciens équipiers et 90 % des directeurs de restaurant sont d’anciens managers

Source : le Figaro

McDonald's. Un DRH remarquable ?

Le DRH de Mc Donald France, Hubert Mongon, a été  élu DRH de l’année (prix Hudson), on en a déjà parlé ici.

Ce prix reconnait le parcours remarquable d’une personnalité de la profession. Il succède à Mme JosetteThéophile, DRH RATP qui avait été récompensée l’année dernière (voir article). Ce prix s’adresse bien à une personne non à une entreprise et ne récompense par un projet en particulier.

Mais comme se fait le vote ?

J’ai posé la question à Valérie Delpit de chez Hubson, notamment en charge du projet.

VD: « Nous définissons une liste de Directeurs des Ressources Humaines (DRH) qui ont fait l’actualité, via le réseau de la fonction RH. Nous sélectionnons surtout les DRH qui ont fait parler d’eux pour des projets ambitieux ou qui sont bien connus des professionnels RH pour leur influence. Ensuite, nous avons une approche officieuse de prise de références, comme cela se fait  dans le cadre d’un recrutement . Pour chaque personne approchée, nous nous intéressons à l’avis de ses pairs, de son équipe et au tandem DG/DRH. A ce stade certains sont identifiés, mais ne souhaitent pas être mis en lumière. Ils préfèrent rester discrets et ne pas être présentés comme « éligibles ». Finalement, le DRH identifié vient présenter son parcours devant ses pairs. Ces derniers votent et peuvent émettre des réserves. Cette année, Hubert Mongon a remporté l’unanimité. »

Vous aurez accès à son parcours détaillé ici.

Si on parle de ses succès récents. On peut dire qu’ il a réussi, depuis 2001 chez Mc Donalds, a  « redoré » l’image employeur de l’entreprise. Il a favorisé l’échange de bonnes pratiques RH en réunissant régulièrement les franchisés via des groupes de travail.

Enfin, il encourage ses collaborateurs à se diplômer, donc développe leurs compétences et leur employabilité. J’avais écrit un article à ce sujet ici.

Mc Donald's. Les Ressources Humaines récompensées.

Mc Donald's

Le DRH de McDonald France, Hubert Mongon, vient d’être élu DRH de l’année (trophée Hudson et Réussir).

Il succède à Mme Josette Théophile, DRH RATP qui avait été récompensée l’année dernière (voir article).

Il est évidemment à l’initiative des succès RH de Mc Donald’s, notamment :

Continuer la lecture de Mc Donald's. Les Ressources Humaines récompensées.

Great Place to Work. Quelle crédibilité ?

Vous êtes nombreux à me demander pourquoi je fais l’impasse sur les résultats du classement 2009  « Great Place to work » qui récompense les entreprises où il fait bon travailler.

Car je trouve ce classement décevant. Voire abusif.

Voici pourquoi :

– Pour être évalué, il faut payer.  Les entreprises évaluées sont donc obligatoirement clientes de Great Place to Work.

– Le coût est d’environ 6000 euros. Pour les PME, cela représente un investissement important qui peut les disqualifier de la démarche.

– Parmi environ 100 entreprises évaluées, seules les 30 meilleures sont médiatisées : il est donc impossible d’être mal classé.

– La méthodologie est discutable :

1/3  de la note est liée aux déclaration de la Direction des Ressources Humaines. Dans le dossier à rendre, il y a un certain nombre de questions, avec documents internes à fournir à l’appui, sur la formation interne, l’environnement de travail, la rémunération, la communication interne etc. Mais sur quels critères se basent les examinateurs ? Comment comparer un dossier à l’autre s’agissant de réponses qualitatives, exercice délicat qui mériterait plus de transparence…

2/3 de la note sont liés aux questionnaires de salariés : 250 salariés maximum sont questionnés. S’il faut reconnaître que l’échantillon est représentatif, il ne l’est cependant que sur un périmètre donné et choisi par l’employeur. Danone, par exemple, choisit de faire le questionnaire sur sa population « siège ». Idem pour Coca Cola qui choisit de questionner « Coca Cola Services ». A partir du moment ou l’entité est sélectionnée par la DRH, autant prendre celle la plus favorables. Non ? Certes, « Great Place to Work » prend soin de préciser l’établissement mais on sait que tout le monde fait la confusion…

– Puisque les entreprises choisissent, chaque année, d’être clientes ou non, il ne peut y avoir de continuité et d’évolution dans les classements : où sont passées les entreprises comme Google (1er en 2008) et Bain & Company (1er en 2007) ? En fait, bien souvent, les entreprises viennent se payer un coup de pub et surtout, s’arrêter là, de peur de baisser dans le classement.

Il serait plus juste de récompenser les entreprises qui s’inscrivent dans la durée, preuve d’un engagement profond, comme PepsiCo, bien placée depuis 5 ans.

– Enfin, je ne crois pas qu’on puisse « tout comparer » en mettant toutes les entreprises dans le même sac, il faudrait faire un classement plus fin, par type d’entreprise. Comment peut on comparer les réponses des collaborateurs  d’Accuracy, spécialisé dans le conseil en finance d’entreprise (2ème au classement) avec celles de McDonald’s (19ème au classement) ? Ils n’ont clairement pas les mêmes attentes… D’ailleurs McDonald’s a des résultats exceptionnels en matière en matière de promotion interne, le 19ème rang me parait sévère !

Finalement, Great Place to Work est une Agence d’image employeur qui a trouvé un positionnement très malin : elle fait croire à un classement RH alors qu’elle ne fait que la campagne de médiatisation d’entreprises souhaitant travailler leur marketing RH.

Son mérite -à mes yeux- est de permettre de déceler des pratiques RH innovantes. On va s’y intéresser de près. Par exemple, W.L Gore et Associé qui prône la liberté d’agir comme méthode de management, les salariés sont associés aux résultats en recevant 10% de rémunération supplémentaire sous forme d’actions (non cotées).

Mc Donald's. Vive la promotion interne.

Mc Donald's. Vive la promotion interne.

McDonald’s ne cesse de valoriser ses Ressources Humaines dans ses spots TV : promotion interne, respect de la diversité, gestion de carrière…opération marketing ou réalité ?

Force est de constater que près de 80% des managers ont commencé comme équipier. Précisons qu’être un « manager » signifie avoir la responsabilité de l’encadrement de 10 à 15 personnes, et les 3/4 d’entre eux évoluent ensuite à des fonctions de directeur.

Chez Mc Donald’s le diplôme n’est pas déterminant au moment du recrutement. Mais, vous avez plus de chance qu’ailleurs d’en obtenir un fois que vous avez intégré l’entreprise.

En effet, le groupe est pionnier de la valorisation des acquis de l’expérience (VAE), un processus sur lequel il enregistre 94% de réussite.

Le centre de formation Mc Donald’s a comptabilisé 112 000 heures de formation en 2008.

Les futurs directeurs sont envoyés à l’université de Chicago pour suivre des cours.

Le recrutement « ouvert », l’accompagnement et les perspectives d’évolution semblent bien être le scénario de la vérité.

McDonald's. Le Blog StationM.

StationM, le Blog réservé aux employés de MacDo fête ces 6 mois.

Ce nouvel Intranet -en plus cool-présenté comme le FaceBook des équipiers de l’empire du Burger était une petite révolution de communication interne. Et un pari osé puisque les employés peuvent s’y exprimer de façon libre (attention tout de même à la charte d’utilisation) y déposer leurs photos perso, faire des suggestions…

L’ambition est forte puisque le but est de créer une communauté MacDo (en l’occurence StationM), c’est à dire recréer du lien entre l’entreprise et ses employés.

Bref, s’emparer d’un Saint-Graal que cherche avec persévérance tout DRH plus ou moins pieux, mais surtout conscient de la phénoménale dégradation du lien social en entreprise, ainsi que du du sentiment d’appartenance à un environnement qui reflète de moins en moins les aspirations des jeunes, et même des moins jeunes.

C’est donc sérieusement que je demande aux employés de MacDo, de nous dire si ce site leur permet de s’identifier et de participer à une communauté, de s’exprimer, voire d’influencer. Ou simplement ce qu’il leur apporte.

Ou s’il n’est que la manifestation courageuse de professionnels RH qui souhaitant montrer qu’ils « bougent toujours », n’agissent qu’à la marge d’un système oubliant un peu trop souvent qu’il n’existe que par la volonté de celui qu’il doit servir : l’Homme.

Et puisque c’est joli, regardons la home page du site.

stationm.jpg

McDonald's. Ca recrute fort.

Mc Donald's

McDonald’s prévoit 38 000 recrutements en 2008. C’est astronomique mais il faut savoir que le turnover dépasse les 80 %. La majorité des emplois sont à temps partiels mais en CDI et s’adressent directement à des étudiants en s’adaptant à leur emploi du temps. Etabli 10 jours à l’avance,  le planning tiennent compte des cours, examens…

Le recrutement se fait généralement par les franchisés eux même, ils reçoivent en direct les CV via le site internet.

A savoir : Mc Donald vient d’ouvrir deux « centres de l’emploi et des métiers », à Paris et à Lyon.Vous pouvez interroger en face à face les consultants Mc Do sur les conditions contractuelles, la formation, l’environnement de travail, les appréhensions éventuelles que vous ressentez…Pensez que vous êtes également en situation d’évaluation, cette première rencontre est bien sûr un moyen de sélection pour Mc Donald’s.