Georges Clooney vire tout le monde

A l’écran, Georges Clooney dégraisse. Dans « In the air » , son métier est de virer les gens avec le sourire, en leur répétant avec sa voix légendaire que « tous les fondateurs d’empire ont connu le fond du trou, mais que c’est le moment pour rebondir ». Et il a toujours sous le coude une belle plaquette vantant la reconversion

Au fond, ce « manager de transition » est là pour ça, c’est son job de virer les gens. Il réalise sa mission en essayant de faire vite, dans un environnement « neutre », sans histoire commune, sans lien affectif. Facile.

Faire jouer ce personne par le sympathique Georges est assez déstabilisant, c’est très bien vu.

Les « managers de transition » que j’ai pu croiser ne ressemblent en rien à Georges Clooney dans le film, ils n’ont ni le physique, ni l’optimisme affiché du personnage, ni sa maladresse… Mais on peut rêver un instant de se faire virer par Georges, rien que pour le tête à tête…

Pour allez plus loi, voir la critique du monde dont le titre est super bien trouvé « In the air », le plus séduisant des laquais du grand capital.

georges clooney