Comment les entreprises se présentent aux étudiants (en image) ?

meilleures-entreprises.com est partenaire de la plupart des forums étudiants (Dauphine, ESCP, Arts & Métiers, Audencia, Supelec, Centrale Paris, Essca, UTC, Telecom, ESIEE, Université Paris Est, ESCOM, Centrale Nantes, ICAM…).

On a donc la chance de pouvoir apprécier les efforts que les entreprises déploient pour se présenter aux étudiants.

Tour d’horizon des plus belles réalisations (par ordre alphabétique) :

Accenture

Air Liquide

Akka

Armee de Terre

Assystem

Bouygues Immobilier

Cap Gemini

Cegelec

EDF

EDF2

Faurecia

GDF SUEZ

General Electric

Informatique CDC

L'Oreal

Nestlé

Orange

Philips

Renault

Reponse Groupe

Schlumberger2

Siemens

Thales

Unilever

Valeo

Veolia

L'Oréal. Comment se passent les entretiens de recrutement ?

Posez toutes vos questions sur L’Oréal ici

Vous avez passé des entretiens d’embauche chez L’Oréal ou dans ses filiales (Garnier Maybelline, Lascad, Lancômé, Yves Saint Laurent, PCI -Prestige Collection International, Division Produits Grands Public, Division Produits de Luxe, Division Produits Professionnels, Cosmétiques Actives, Body Shop…) ?

Faîtes nous part de votre expérience ou laissez vos questions !!!

  • Quelles questions vous a-t-on posées ?
  • Qui sont les interlocuteurs rencontrés ?
  • Combien d’entretiens faut-il passer pour être embauché ?
  • Les postes présentés sont-ils clairs et inspirant ?
  • Vous a-t-on parlé de salaires ? Sont-ils attractifs ?
  • Est ce que c’était difficile ?
  • Avez-vous eu des questions déplacées ?
  • Avez-vous bien été reçu ?
  • Quelle image de l’entreprise ces entretiens vous ont-ils laissée ?
  • Conseilleriez-vous cette entreprise à vos amis ?

N’hésitez pas à compléter cette liste de questions ! Ou de répondre à côté ! Du moment que vous partagez votre expérience !

L'Oréal. Un campus 2.0 pour la formation des professionnels de sa Supply Chain

Cette nouvelle plateforme en ligne permet aux salariés de L’Oréal de se former sur les fondamentaux, de s’évaluer et d’échanger le plus librement possible sur les best practices de chacun…

Lire la suite sur MyHRLine

L'Oréal mise sur la nature et la chimie verte pour ses nouveaux cosmétiques

L’Oréal fonde sa stratégie durable sur l’usage d’ingrédients issus de sources renouvelables et sur le développement de la chimie verte. De quoi verdir une image jusqu’ici peu associée à des méthodes naturelles.

Lire la suite sur CleanTechRepublic

Zara. Insertion de jeunes en grande difficulté sociale façon Star Academy

« Afghans refoulés de la jungle de Calais », « enfants de cités aux abois », « jeunes en situation d’ échec scolaire ou personnel », « en situation d’urgence », « violences familiales », « déscolarisation », « mariages forcés », « chômage »…

Bref, je vous la fait courte car les journaux comme le Figaro ou Capital ont déjà fait le couplet héroico-larmoyant made in USA.

Mais le fait est que Zara l’a quand même fait.

Et a proposé 70 CDI à des jeunes en situation particulièrement difficile.

La formule a été montée avec un syndicat, FO. Elle consiste en plusieurs phases :

Envoyés par les missions locales, les candidats ont été selectionnés puis ont suivi un programme de 5 semaines « d’intégration » au monde du travail, à ses réalité, au savoir vivre ensemble.

– 2 semaines de retraite à la campagne :

Façon Star’Ac, l’immersion était censée être totale: un hôtel en Seine et Marne, « loin des copains, de tout, dans un lieu tenu secret ».

Au menu : sport, cours de théâtre, de cuisine avec un grand chef pâtissier, de discipline et de commandement avec un colonel, et surtout, de persévérance avec … Raymond Domenech (je ne pensais franchement pas qu’il se vendrait dans le conseil ! Mais comme cette action a pour but de donner à chacun sa chance, il y avait là une certaine cohérence!)

– 2 semaines de pratique en magasin

– 1 semaine au siège, destinée à les familiariser avec les produits et l’organisation de la société.

Ensuite, les nouvelles recures ont été intégrées sur des postes à temps complet. Chose assez rare chez Zara qui recrute plutôt à temps partiel pour gérer ses variations d’activité.

Même si tout n’a pas été tout rose (seuls 46 des 70 recrues sont toujours en poste), il faut apprécier ce risque et cet effort, tant financier (200 000 euros d’investissement) qu’humain (la communication nécessaire autour d’un tel projet afin d’éviter tout désordre interne : craintes ou jalousies, rejets…).

Certaines entreprises comme TF1 ou L’Oréal avaient déjà lancé de telles actions, parfois même avant la crise des banlieux (à l’usine l’Oréal d’Aulnay Sous Bois, une action d’insertion de jeunes des quartiers sensibles de la ville alternait chaque année des périodes de formation et de professionnalisation sur des métiers d’opérateurs de production et de qualité).

Ce rôle d’intégration des entreprises est fondamental.

Mais de telles actions -bien que très difficiles- ne sont finalement qu’une contribution à moindre risque et impact compte tenu des faibles niveaux de responsabilités des postes offerts.

Le fort enjeu reste évidemment l’accession aux postes à vraies responsabilités de certaines catégories de salariés, incluant les femmes, les handicapés, les minorités… 

Le vrai changement commencera à ce moment là…

Et le Universum award de la meilleure marque employeur est attribué à …

 Voici ci dessous les entreprises récompensées pour leurs meilleures marques employeur hier par Universum awards à l’Institut du monde arabe à Paris (http://www.universumawards.com/fr/Ceremonie-de-remise-des-prix.aspx)

 A la différence de Top Employeur, le label suédois Universum se base sur l’avis  des étudiants. 20893 étudiants Bac+4/5 des plus grandes écoles de commerce (56%) ,d’ingénieurs (41%) et de facultés de pharmacie (3%) ont élu les entreprises les plus attirantes.

Depuis 6 ans, les récompenses sont réparties selon les catégories suivantes :
– Commerce, Ingénieur/IT et Sciences Naturelles/Santé.

– Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE).

– Les employeurs ayant faits la plus forte entrée dans nos classements

– Les employeurs ayant observé la plus forte progression dans leur classement.

On arrête plus les labels marque employeurs à présent ! 

Prix de la meilleure marque employeur selon 11800 étudiants issus d’écoles de commerce :

1-      LVMH

2-      L’Oréal

3-      Google

Prix de la meilleure marque employeur selon les étudiants d’écoles d’ingénieurs :

1-      EADS

2-      Véolia

3-      Google

Prix de la meilleure marque employeur selon les étudiants en science naturelle et santé :

1-      Sanofis Aventis

2-      L’Oréal

3-      CNRS

 La Poste a également été récompensée à deux reprises, pour la « Work life balance » (Respect de la vie privée et la vie professionnelle) et la « Corporate Social Responsability » (Responsabilité sociale).

Une trentaine d’entreprises étaient présentes hier à cette remise de prix. Conférences et entrevues directes permettaient de réfléchir sur comment travailler son attractivité mais aussi son intégration et sa fidélisation vis-à-vis de la génération Y ou appelé aussi « idéaliste pragmatique » (Jean Marie Besse, Expert indépendant en communication & ex partner chez EuroRSCG).

L'Oréal innove avec Reveal The Game by L'Oréal

Chez L’Oréal, l’innovation n’est décidemment pas que dans le marketing de ses produits.

Elle est également dans le marketing de ses Ressources Humaines.

Car lorsqu’il s’agit d’attirer les étudiants, L’Oréal fait très fort.

Ainsi, 18 ans après avoir créé le premier Business Game « Brandstorm », L’Oréal propose un nouveau concept.

Au lieu de faire jouer / travailler des étudiants dans une discipline qu’ils ont déjà choisie (marketing, ingéniérie, RH, …), L’Oréal part du principe que lorsqu’on est étudiant, on ne sait pas forcément ce que l’on veut faire plus tard.

Reveal The Game est donc à la fois un détecteur de talents pour L’Oréal qui recrute, mais également un détecteur de son Talent pour l’étudiant qui y joue.

Reveal remet en selle notre bonne vieille conseillière d’orientation en inventant sa version « Génération Y« .

Les parents vont aimer.

reveal


Le jeu est donc fondé sur un scénario où le joueur se retrouve dans différents espaces et situations. Il doit donc résoudre différentes énigmes , créer son propre réseau, prendre des décisions, répondre à des questions.

Le scénario se construit donc par rapport aux réponses que chacun prend tout au long du jeu. Le but étant de maximiser un nombre de points disponibles.

L’Oréal segmente son jeu selon 5 domaines :

  • Marketing
  • Finance
  • Research & Development
  • Industry and Supply Chain
  • Business Development

Le parcours de chaque joueur, les réponses donnés par chacun vont construire des profils spécifiques. Les RH de L’Oréal pourront alors avoir accès à une fiche « profilée » du candidat.

Outre la chance d’être appelé par eux pour un stage, les gagnants ont droit à un voyage de 5 jours à Paris.

A Paris ??? Bon, Reveal cible peut-être un peu plus les étrangers.

A moins que L’Oréal recrute aussi en province…

reveal2

L'oréal. 3 actions simples de sensibilisation au handicap.

Les 2 usines de la division Cosmétique Active de L’Oréal (Vichy et La Roche Posay) ont eu quelques initiatives simples à l’occasion de la dernière semaine du Handicap. Objectif : sensibiliser les salariés au handicap.

1. Découvrir des métiers.

7 personnes handicapées en recherche active d’emploi ont été invitées à découvrir les métiers du Conditionnement ainsi que ceux de la Qualité. Des parrains de L’Oréal avaient été désignés afin de les guider et partager leur expérience professionnelle. Des journées ayant aussi pour but d’identifier des personnes intéressées pour effectuer des missions d’intérim.

2. Sensibiliser au handicap mental avec la ligue de Sport Adapté

La ligue Auvergne de Sport Adapté est venue sensibiliser les collaborateurs de L’Oréal aux problématiques du handicap mental mais aussi identifier des bénévoles pour des événements comme par exemple les Championnats de France de Judo Adapté qui se sont tenus les 27, 28 et 29 Novembre à Ceyrat (63).

3. Présenter les sites à des sous-traitants malentendants.

L’Oréal travaille avec une entreprise adaptée nommée Adis, pour certaines opérations de sous-traitances. 46 employés de cette entreprise ont visité l’usine de Vichy. Au delà de l’intérêt de la visite, l’objectif était pour eux de profiter de l’occasion pour sensibiliser les salariés aux handicaps auditifs, visuels et moteurs.

Au programme : ateliers language des signes, utilisation d’un fauteuil roulant, explication des différents degrés d’handicaps visuels et auditifs et présentation des nouveaux outils déployés pour pallier au handicap et faciliter l’insertion professionnelle.

Une opération menée avec l’URAPEDA, le Centre de Rééducation pour Déficients Visuels de Clermont-Ferrand et l’Association des Paralysés de France.

Opération Phénix. La résurrection des littéraires ?

phenix.jpg

« N’ayant pu se reproduire, le phénix, quand il sentait sa fin venir, construisait un nid de branches aromatiques et d’encens, y mettait le feu et se consumait dans les flammes. Des cendres de ce bûcher surgissait un nouveau phénix… »

Voici tout le bien/mal que l’on souhaite aux étudiants « littéraires », volontaires de cette Opération Phénix.

Car ce jeudi 9 avril avait lieu la 3ème édition de l’opération Phénix.

Le principe est simple : mettre en contact des entreprises (9 cette année : Axa, Coca-Cola Entreprise, Danone, HSBC,  Marine Nationale, L’Oréal, PricewaterhouseCoopers, Renault, Société Générale) et des étudiants « littéraires » de 8 universités partenaires (Panthéon Sorbonne, Sorbonne Nouvelle Paris 3, Paris-Sorbonne, Paris Descartes, Denis Diderot, Val de Marne, Paris-Est Marne-la-Vallée, Cergy-Pontoise).

Car le constat est sans appel : ces profils ne sont en général ni intéressés ni intéressants pour l’Entreprise. En tout cas en France, où les étudiants écoles d’ingénieurs et de commerce trustent la plupart des postes. Et pourtant, dans de nombreux pays, notamment le Royaume Uni, ils trouvent naturellement leur place.

Alors, à l’instar de leur Oiseau-logo, ces étudiants ont pour mission de renaître de leurs cendres.

Car à en croire les inventeurs de l’Opération Phénix, ces filières (Recherche en Lettres, Sciences Humaines et Sciences) incapables de se reproduire, ou disons plutôt, de « produire », peinent à trouver leur place dans un environnement professionnel hostile et décalé.

Ainsi, jeudi dernier, ces 9 entreprises considérant cette différence de cursus scolaire comme un atout pour elles, se sont déplacées dans les salons de la Maison de la cité internationale universitaire (Paris 14°), et ont expliqué quels types de parcours les étudiants pouvaient réaliser dans les entreprises, mais aussi ce qu’elles attendaient d’eux.

Des 2 promotions précédentes, l’Opération Phénix a permis l’embauche de 70 étudiants en CDI. Et un seul contract a été rompu à ce jour.

En ce jour de Pâques, j’imagine que vous vous joindrez à moi pour souhaiter à ces filières une belle résurrection !!!

L'Oréal. Quelques belles actions de sensibilisation au handicap.

loreal.jpg

L’article que je vous propose aujourd’hui est écrit par Rémi, du ciffop.

Des athlètes de haut niveau dans les murs d’une entreprise ? La chose est peu commune. C’était pourtant le cas chez L’Oréal le 3 décembre dernier lors de la journée mondiale du handicap.

On présentait aux collaborateurs les trophées L’Oréal pour le handicap en présence notamment d’Assia El’Hannouni (médaillée d’or aux jeux paralympiques de Pékin en athlétisme) et de Nantenin Keita (médaillée d’argent dans la même discipline). Chacun pose ses questions, les applaudissements fusent et tout le monde salue le partenariat entre L’Oréal Paris et la Fédération Française Handisport.

Une belle initiative, qui permet de rassembler les salariés autour d’un thème et d’une problématique avec laquelle ils ne sont pas tous familiarisés : le handicap.

Le matin même, une table ronde réunissait à Saint-Ouen, à la Division des Produits Grand Public, L’Oréal et ses sous-traitants pour réfléchir à des solutions autour du handicap qui feraient collaborer les collectivités, le secteur protégé et le bassin d’emploi du 93.

Dans le hall de l’entreprise, une exposition photo rappelle aux collaborateurs d’une part les exploits des athlètes français aux Jeux Paralympiques des Pékin, et d’autre part que 2008 était l’année du handicap pour le groupe.

Des ateliers sensoriels ont aussi été proposés à tous les salariés volontaires, et notamment une pièce noire dans laquelle chacun devait se repérer, trouver des objets, reconnaître des saveurs ou des matières pour tenter d’approcher en l’occurrence l’espace d’un instant le monde d’un non voyant : à voir absolument !