Notation d'entreprise : 5 raisons d'être POUR

freedom

Alors que « noter son entreprise » aboutit vite à une notion de jugement – ce que les gens aiment/ n’aiment pas – dans le fond il s’agit de partager le vécu de chacun dans son travail au quotidien.

En ouvrant cette perspective d’échange et d’écoute, voici

5 bonnes raisons de laisser s’exprimer les collaborateurs sur leur travail et leur employeur :

1) C’est moderne :

Dans un monde 2.0, où tout le monde parle, donne son avis librement et a le droit d’être entendu, rejoindre cet espace de dialogue est une preuve d’ouverture et  de souplesse

2) C’est un grand geste de confiance envers les équipes :

Ouvrir la porte à l’expression montre que l’entreprise estime que les équipes sont source d’idées pour continuer à réussir

3) C’est découvrir son « énergie vitale » :

Alors qu’une enquête permet de mettre le doigt sur les challenges,  elle peut tout autant révéler ce qui rend les gens heureux dans l’entreprise…ce qui correspond aux points forts de sa culture et de ses réussites « business ».  Pourquoi ne pas les célébrer ?

4) C’est donner de la responsabilité :

S’exprimer sur internet est un acte impliquant pour le collaborateur.  Tout forum responsable – comme toute communauté – a ses règles. Dire n’importe quoi est décrédibilisant.  Tant qu’il peut exprimer ce qu’il aime ainsi que ses attentes, le collaborateur joue un rôle actif.

5) C’est la réponse à la vraie question que posent les candidats :

« Comment on se sent dans cette entreprise ? »

De par sa nature informative,  la communication institutionnelle seule permet difficilement d’y répondre avec crédibilité et authenticité. Les témoignages des collaborateurs sont donc complémentaires.

En somme, la question de fond se trouve peut-être tant dans le fait d’initier le dialogue et l’écoute – que dans les commentaires eux-mêmes.

Les études récentes montrent que 7 personnes sur 10 sont satisfaites en entreprise*…et même 37% sont « fan » de leur employeur sur facebook.

Et si les collaborateurs partageaient ce qui les rend heureux et engagés ?

Quelle étonnante idée ce serait…


Découvrez meilleures-entreprises.com, 1er site de notation français (+25000 notations et témoignages) sur +2500 entreprises.

*baromètre du bonheur au travail OpinionWay/ 20 minutes octobre 2012 ; étude CEGOS « L’Utilisation des réseaux sociaux en entreprise », 2012.

Choisir son entreprise ? Et si la vraie question était…

choose happiness

C’est comment de travailler dans cette boîte ?  Est-ce que je vais y être heureux ?

Voilà la question que les candidats se posent dans le fond. Et à laquelle aucun site web corporate (ou page facebook corporate, pour ainsi dire) ne répond.

On appelle ses amis (ou les amis des amis), on demande comment sont les locaux, si on a des copains, si les ordis sont biens, et si les boss sont sympas, si c’est prestigieux, si les produits sont chouettes…

Et si dans le fond, c’était beaucoup plus que cela ?

Déjà, il faut partir de la connaissance de soi : de ses talents, de ses envies, de ses motivations.

Ensuite, vient l’organisation, chacune avec ses spécificités en termes de métier, de culture et du travail de tous les jours.

Comprendre les deux, c’est déjà franchir un pas important pour une entrée efficace dans la vie active.

Etre heureux au travail, au-delà du simple bien-être, c’est le fait de s’épanouir professionnellement en étant « empowered ».   S’approprier son environnement, ses ressources, être impliqué, et accomplir.

C’est une notion moderne et responsable, qui permet de s’orienter dans ses choix de mission et d’entreprise.

Dans le fond, il y a deux choses qui comptent :   d’abord, c’est avoir les moyens de faire bien son travail :  la mise en action des compétences, un environnement stimulant et bienveillant, un management qui donne des objectifs clairs et des feedbacks.  Ensuite vient le côté émotionnel de l’équation, qui permet de s’engager :  le sens pour soi et pour les autres, la fierté, et même le plaisir et l’amusement.

C’est se poser les bonnes questions et lire les organisations autrement que par leurs produits et leur performance.

C’est comprendre ce qui est important pour soi et d’aller le chercher…et ainsi être heureux.