L'Oréal. Un campus 2.0 pour la formation des professionnels de sa Supply Chain

Cette nouvelle plateforme en ligne permet aux salariés de L’Oréal de se former sur les fondamentaux, de s’évaluer et d’échanger le plus librement possible sur les best practices de chacun…

Lire la suite sur MyHRLine

Vedanta. Quand les investisseurs militent aussi pour le respect des droits de l'homme

Le Groupe minier Vedanta dont le siège est à Londres et les activités principales en Inde, est accusé d’être responsable de violations répétées sur les droits humains. Ces problèmes récurrents, dénoncés d’abord par des ONG, préoccupent aujourd’hui aussi certains actionnaires…

Lire la suite sur Novethic

L'Oréal mise sur la nature et la chimie verte pour ses nouveaux cosmétiques

L’Oréal fonde sa stratégie durable sur l’usage d’ingrédients issus de sources renouvelables et sur le développement de la chimie verte. De quoi verdir une image jusqu’ici peu associée à des méthodes naturelles.

Lire la suite sur CleanTechRepublic

Wal-Mart. L'ombre de la discrimination sexuelle plane toujours

Le New York Times relance la guerre des sexes chez Wal-Mart. Le quotidien américain vient en effet de révéler que 6 ans avant le dépôt de la plainte collective pour discrimination vis a vis des femmes, la direction de Wal-Mart connaissait ses défaillances…

Lire la suite sur Novethic

Schneider Electric ne reconduit pas sa GPEC « Agile »

Début 2009, Schneider Electric a signé un accord GPEC, dit « Agile », applicable uniquement sur ses sites industriels du périmètre France. Un accord « Agile » car reconduit tous les 6 mois en fonction de l’évolution économique. À la différence de l’accord GPEC classique, qui vise notamment certains centres opérationnels et des services du siège de Schneider Electric en identifiant des postes menacés, la GPEC « Agile » permet aux volontaires de bénéficier

Lire la suite sur Miroir Social

Notation forcée chez HP : rendez-vous au TGI de Grenoble en novembre

La CFDT était le seul syndicat d’HP a avoir fait appel du jugement rendu le 27 novembre 2009 par le TGI de Nanterre sur le dossier des notations forcées avec « quotas » de mauvaises notes à distribuer pour les managers. Motif de cette « désolidarisation syndicale » : …

Lire la suite sur Miroir Social