ChooseMyCompany

Trouvez l'entreprise où vous serez heureux !

A l'origine, il y avait le CV. Puis quelqu'un décida d'être efficace

A l’origine, il y avait le CV.

Fine feuille de papier A4 80g, en général blanche, souvent peinte d’une encre noire aux contours Arial 12.

Peu maniable car déchirable, son format 21 cm x 29,7 cm la rendait plutôt encombrante, voire ridicule.

Mais sa plus grande tare restait cette façon statique et creuse de présenter son propriétaire: études, expériences, hobbies. Circulez !

Les recruteurs amateurs de Forest Gump savent que les candidats sont comme les chocolats, on ne sait jamais sur lequel on tombe.

Et que le CV, c’est de l’enrobage façon cacao, et c’est tout. Pour savoir ce qu’il y a dedans, il faut croquer.

Et c’est bien le problème.

Car l’agenda et l’estomac d’un recruteur ne sont ni l’un ni l’autre assez larges pour tout goûter.

Alors l’idée est simple : inventer le chocolat transparent et montrer ce qu’il y a dedans.

En langage pro, ça donne le portfolio électronique.

Plus structuré que le blog perso et plus fin que le profil Viadéo, ce format proposé par l’Ecole Supérieure d’Ingénierie informatique IN’TECH INFO, pourrait être une petite révolution dans le monde du recrutement.

Outre son format électronique et sa capacité de référencement naturel, ce portfolio permet d’exposer un parcours étudiant et professionnel, tout en s’attachant à montrer les réalisations et les compétences acquises. Mais il ouvre un champs plus large, où le candidat exprime des aspirations, des valeurs personnelles, ses projets…

Bien sûr, pour bénéficier pleinement de cet outil, une certaine transparence et ouverture d’esprit sont indispensables. Mais ce qui est très intéressant, c’est que pour y parvenir, cela requiert des candidats maturité et introspection.

De quoi réjouir les recruteurs.

On implore les entreprises de s’ouvrir à davantage de transparence. Mais il est aussi primordial que le candidats sachent se faire connaître le mieux possible de leur recruteur.

La meilleure connaissance mutuelle est la clé des recrutements réussis.

Je vous invite à découvrir quelques exemples de portfolios :

http://www.itinet.fr/afalaise/

http://pixelenbulle.free.fr/portfolio/index.php?menu=0

http://www.itinet.fr/lherard/

http://portfolio.helbi.net/

Image 20

Image 19

Previous

Pilote-t-on sa réputation ?

Next

Un Cercle des DRH Européens ambitieux, optimiste, mais peu moderne

1 Comment

  1. Tom06

    Ah oui ça a l’air génial comme outil !!!

    J’aimerai bien en avoir un comme ça, il va falloir que je m’y mette un jour…

    N’empêche ça ne doit pas être facile à faire, mais vu la qualité des exemples j’imagine que l’école IN’TECH INFO met en place une démarche d’accompagnement spécifique pour ses étudiants. D’ailleurs c’est dommage que l’on n’en apprenne pas plus.

    En cherchant un peu j’ai trouvé ça

    http://intechinfo.fr/Le-e-portfolio-est-un-outil-de-construction-et-de-developpement-de-l-identite-professionnelle?var_recherche=portfolio

    et ça

    http://intechinfo.fr/Le-Portfolio-electronique-cle-de-l-insertion-professionnelle?var_recherche=portfolio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén